Comment choisir un lieu de vie où couler doucement ses dernières années ?

L’épidémie de coronavirus a mis en lumière les défaillances et les fragilités de nos sociétés. Quelles leçons notre pays peut-il en tirer ? Quels changements pourraient être mis en œuvre sans attendre et pour être opérationnels dans un horizon de cinq ans ?

Comment bien vivre ses vieux jours ? Où finir doucement sa vie ? La toute grande majorité des seniors veulent rester "chez eux" le plus longtemps possible, de préférence jusqu’au bout. Rester près de ses souvenirs, de ses habitudes, de ses rituels. Quitte à descendre la chambre à coucher...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet