À la découverte d'Ypres, où résonne le clairon tous les soirs depuis 1928

Chaque jour à 20 heures tapantes, sous la Porte de Menin, retentit le son du clairon. L’hommage aux soldats tombés lors de la Première Guerre est rendu depuis 1928. Mais la pandémie n’a pas eu raison de lui.

À la découverte d'Ypres, où résonne le clairon tous les soirs depuis 1928
Les hôteliers et restaurateurs de la ville drapière flamande datant du XIIIe siècle sont unanimes : à Ypres, il y a deux services d’hôtellerie sur une seule journée, un avant 20 heures et un autre après. Faut-il le rappeler, à Ypres, le son des clairons marque le début de la soirée. C’est comme cela chaque jour depuis 1928.

Les nombreux visiteurs - jusqu’à 200 000 personnes au début des cérémonies

...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité