Partagés entre tristesse, peur et courage, les hôpitaux foncent vers la catastrophe: "On ne sera pas sortis de la crise sanitaire avant plusieurs mois"

La deuxième vague de coronavirus déferle avec une intensité croissante sur la Belgique et dans les hôpitaux, on ne se fait plus d’illusions. La situation sera pire qu’au printemps. "On fonce vers un mur", résume Stéphane Olivier, directeur général du CHU Ambroise Paré, à Mons.

Partagés entre tristesse, peur et courage, les hôpitaux foncent vers la catastrophe: "On ne sera pas sortis de la crise sanitaire avant plusieurs mois"
©BELGA

"Le bateau prend l’eau de toutes parts", déplore un infirmier en soins intensifs à Bruxelles, et les hôpitaux sont surpris de voir la vitesse à laquelle l’eau monte. Le docteur Jean Gérain, infectiologue et chef de service de médecine interne au Chirec Delta, à Bruxelles, n’en revient pas. "Sur le site du Chirec à Braine-l’Alleud,

...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet