La participation citoyenne : "Des initiatives tout à fait louables, mais il faut surveiller leur mise en œuvre"

Deux nouvelles mesures — la modification de la loi d’initiative citoyenne et le lancement d’une plateforme de consultation citoyenne sur la prochaine réforme de l’État — semblent propices à ce que la voix des Belges soit entendue par les politiques. La manière dont elles seronts mises en œuvre sera décisive.

La participation citoyenne : "Des initiatives tout à fait louables, mais il faut surveiller leur mise en œuvre"
©Belga
France Fouarge
Les ministres des Réformes institutionnelles, David Clarinval (MR) et Annelies Verlinden (CD&V), ont annoncé cette semaine, à travers leur exposé d’orientation politique, que les citoyens seront conviés aux réflexions sur la nouvelle structure de l’État. Une "Plateforme de dialogue sur l’avenir du fédéralisme belge" sera mise en place pour que les Belges puissent donner leurs avis sur l'avenir institutionnel...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet