Coronavirus en Belgique : les experts officiels vont être payés (mise à jour)

Les 24 experts (dont Marc Van Ranst, Steven Van Gucht, Yves Van Laethem, Geert Molenberghs, Mathias Dewatripont, Céline Nieuwenhuys etc.) qui composent le GEMS (Groupe d’Experts de stratégie de crise pour le Covid-19) vont être rémunérés.

Coronavirus en Belgique : les experts officiels vont être payés (mise à jour)
©BELGA

Les experts qui ont conseillé le gouvernement depuis le début de la crise Covid l’ont tous fait de manière bénévole, que ce soit au sein du GEES ou de la Celeval.

Ils ont travaillé durant un nombre d’heures incalculable sans rémunération, souvent en soirée et au détriment de leur mission professionnelle de base. Une situation qui a accéléré le départ de plusieurs d'entre eux.

Les 24 experts (Marc Van Ranst, Steven Van Gucht, Yves Van Laethem, Geert Molenberghs, Mathias Dewatripont, Céline Nieuwenhuys, etc.) qui composent le GEMS (Groupe d’Experts de stratégie de crise pour le Covid-19), présidé par Erika Vlieghe (UAntwerpen), ont été informés qu'ils allaient être rémunérés.

“La disposition légale est en cours de préparation”, nous indiquait la porte-parole de Pedro Facon, commissaire du gouvernement en charge de la crise du coronavirus, le 15 décembre 2020.

Selon La DH, il a été convenu que les experts soient rémunérés à hauteur de 50 euros par heure de réunion officielle. Il s’agit d’un alignement sur le Centre fédéral d’expertise des soins de santé (KCE).

Le sujet a été remis sur la table ce 1er février et a fait l'objet d'une vive polémique.

Interpellé sur Twitter, le président du MR a affirmé que les experts étaient déjà payés pour leur travail. "Je peux vous dire qu'ils reçoivent déjà de l'argent. Ils sont payés un montant par demi-journée. Donc gardez votre calme et vérifiez avant de lancer de fausses infos", a lancé Georges-Louis Bouchez.

"Vous mentez. Ou vous êtes mal informé, ce qui est tout aussi grave, car vous portez volontairement atteinte à la réputation des experts. Je n'ai pas reçu le moindre euro du gouvernement depuis le début de l'année 2020. Ça c'est la vérité. Mentir à ce sujet dans les médias ne l'est pas. Vous devriez vous excuser" a rétorqué Marc Van Ranst dans un tweet.

Analysons les faits.

Cette disposition légale a bien été annoncée par le commissariat corona aux 24 membres du GEMS. Elle a encore été évoquée ce lundi 1er février dans un article de Het Nieuwsblad et la Gazet van Antwerpen. Elle a toutefois mis du temps à se matérialiser.

Selon nos informations, comme l'assurent Marc Van Ranst et Erika Vlieghe, cette rémunération n'est toujours pas d'application.

"La disposition nous a en effet été annoncée, mais cela ne s'est toujours pas matérialisé malgré une nombre d'heures considérables travaillées.C'est censé être le cas prochainement, mais on ne nous en a plus parlé. Toutes les autres fonctions continuent d'ailleurs de se faire gratuitement, comme celle de porte-parole", nous confirme Yves Van Laethem, porte-parole Covid 19 et membre du Gems. "Marc Van Ranst et Erika Vlieghe ont raison. L'argent n'a pas encore été versé."

Sur le même sujet