Ingénieure, Céline crée son job sur mesure et devient boulangère

La pandémie de coronavirus touche chacun d’entre nous d’une manière ou d’une autre. Certains métiers ont dû se réinventer, d’autres ne sont plus possibles. L’occasion peut-être de se remettre en question. "La Libre" a rencontré cinq Belges qui ont changé de vie professionnelle grâce à (ou à cause de) la pandémie. Un changement de vie professionnelle est aussi un changement de vie tout court. Faire d’une crise une opportunité, c’est ce qu’ont fait ces témoins particuliers. Rencontre avec Céline Van Enis. Après une carrière en tant qu'ingénieure, cette maman de trois enfants a décidé de créer LE job de ses rêves et de devenir boulangère.

Il en faut peu pour être heureux. Un peu d’eau fraîche, un four à bois datant des années 80 made in Belgium, des farines bio tout droit venues du Moulin de Ferrières situé à Héron, entre Namur et Liège… et le tour est joué. Céline est comblée. "Après plus de dix années d’expérience professionnelle, c’est la première fois que je me sens en accord avec ce que...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet