Les chiffres du coronavirus dans les écoles sont "alarmants"

Le professeur de l'UZ Leuven, Geert Meyfroidt, était l'invité de la VRT ce lundi. Il s'inquiète de la propagation des variants en Belgique.

Rédaction

Les chiffres liés au coronavirus dans les écoles "sont alarmants", s'inquiète l'intensiviste Geert Meyfroidt (UZ Leuven) dans l'émission de radio VRT De Ochtend, qui trouve que le resserrement de la politique de dépistage est une bonne chose.

Le nombre d'hospitalisations en raison du coronavirus augmente depuis plusieurs jours en Belgique. Entre le 18 et le 24 janvier, 136,6 nouveaux patients en moyenne ont été admis dans les hôpitaux belges. C'est une augmentation de 19% par rapport à la semaine précédente.

Selon Geert Meyfroidt, la hausse du nombre d'hospitalisations est corrélée à l'évolution du virus dans la société, notamment à cause de la propagation des variants. Ces flambées locales du variant rendent également l'évolution "beaucoup plus difficile à prévoir. Cette imprévisibilité rend la situation plus difficile à gérer", a-t-il estimé. 

Pour maintenir la pression sur les hôpitaux aussi faible que possible, Meyfroidt appelle non seulement à suivre les mesures, mais aussi à surveiller les écoles, les voyages, ... "Car nous savons qu'en cas d'augmentation exponentielle de la courbe, cela peut aller vite." 

Sur le même sujet