Zedelgem se défend d’honorer la Légion lettone "pro-nazie"

Une stèle, inaugurée en 2018, suscite l’ire des organisations juives et patriotiques. La commune fait profil bas.

Zedelgem se défend d’honorer la Légion lettone "pro-nazie"
©BELGA
À quelques encablures de Bruges, la paisible commune de Zedelgem se serait bien passée de cette polémique historico-politique. En cause, une stèle De Letse Bijenkorf ("La ruche lettone") dédiée à la liberté sous toutes ses formes, mais aussi aux légionnaires lettons détenus au camp de Zedelgem après la Seconde Guerre mondiale. Inauguré en 2018, ce mémorial en forme de ruche suscite l’incompréhension des organisations juives et patriotiques. "Cette présence lettone et le retour régulier d’anciens détenus ont poussé la commune flamande à tisser de nombreux liens avec la Lettonie", écrit Pierre Muller, doctorant en histoire contemporaine à l’UCLouvain. Le mémorial,...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité