Avec "La Source", La Libre Belgique se lance dans le fact checking

Avec "La Source", La Libre Belgique se lance dans le fact checking
©R. Batista
Valentin Dauchot

Retrouvez dès maintenant nos articles en ligne et dans votre journal.

Le constat semble banal, il n'en demeure pas moins implacable : l'ère du numérique a radicalement bouleversé notre rapport à l'information. Internet, les réseaux sociaux et les smartphones offrent à chacun d'entre nous la possibilité d'exprimer et relayer à tout instant des informations, idées ou plaidoyers. Au consommateur de faire le tri. Au lecteur de déterminer à qui se fier, face à un déluge permanent de contenu de plus en plus difficile à sourcer et vérifier. Une info chassant l'autre, la vérité de l'un est aussi bonne que celle de son voisin, on ne sait plus très bien qui a raison, et ce tourbillon a fini par reléguer au second plan un élément fondamental dans l'évaluation de la fiabilité d'une donnée : les faits.

Qu'est-ce que le fact checking ?

Présent dans la presse depuis des décennies, plus complexe, visible et nécessaire que jamais, le fact checking n'est autre qu'un retour aux faits stricto sensu. Un vaccin est dangereux ? Des fonds publics ont été détournés ? Très bien, sur quoi reposent concrètement ces affirmations ? Qui en est l'auteur ? Quelles études ou relevés de terrain permettent de l'affirmer, et avec quel degré de crédibilité ? Volontairement mensongères, les Fake News ne sont pas l'apanage d'un homme politique ou un état malveillant. Les formes, auteurs et objectifs poursuivis sont multiples. La désinformation dans son ensemble ne se limite d'ailleurs pas aux Fake News. Une phrase sortie de son contexte, une étude scientifique publiée un peu vite, une déclaration simpliste ou un chiffre approximatif constituent autant d'enjeux fondamentaux à même de tromper le lecteur, l'internaute et bien entendu le journaliste.

Que vous propose "La Source" ?

Avec "La Source", La Libre se lance à part entière dans le fact checking et s'inscrit dans cette volonté de décryptage de l'information. Il s'agit concrètement d'analyser, recontextualiser et vérifier des faits liés à l'actualité. Comme l'indique la notion même de fact checking, cette démarche repose exclusivement et systématiquement sur une analyse factuelle : la collecte de sources vérifiables, identifiables et objectivables, citées, référencées et accessibles dans chacun de nos articles. Dans un contexte de défiance de plus en plus grande envers les sources d'information traditionnelle, il s'agit notamment de recréer un lien de confiance via une totale transparence. D'autres médias de référence se sont lancés dans cet exercice. Un réseau journalistique international de référence (International Fact Checking Network) s'est formé pour le professionnaliser et définir un ensemble de principes de base, figurant dans la charte rédactionnelle que nous nous engageons à respecter.

Quel est notre mode de fonctionnement ?

Seuls les faits d'actualité d'intérêt public sont concernés, mais les propos de toutes les personnalités, entreprises ou mandataires publics sont susceptibles de faire l'objet d'un fact checking, quelles que soient l'importance ou l'orientation politique de ces personnalités. À charge de "La Source" de maintenir un certain équilibre. Le travail d'analyse et de recherche de nos journalistes doit pouvoir être intégralement vérifié et recréé par nos lecteurs. Toutes les phrases, photos, études, ou vidéos mentionnées sont donc accessibles dans la version digitale de nos papiers, que vous retrouverez sur le site internet de La Libre. Nos lecteurs sont vivement encouragés à nous contacter via l'adresse factchecking@lalibre.be pour nous signaler toute erreur, imprécision, et nous proposer des sujets à fact checker.

La rédaction d'un fact checking prend du temps. Nous ne pourrons être exhaustifs et aborder tous les sujets qui mériteraient de l'être. La lecture de ces papiers également, est chronophage, parfois complexe. Nous nous engageons à rendre ce contenu le plus accessible et didactique possible, sans renoncer à la précision et la nuance requises. L'exercice étant par nature transdisciplinaire nos articles seront publiés dans les rubriques concernées au cas par cas sous le label "La Source". Tous, seront en revanche accessibles dans une seule et même rubrique en ligne, où vous retrouverez également notre charte en intégralité.

Lire tous nos articles de fact checking

Lire notre charte rédactionnelle

Sur le même sujet