Quand un ado interroge un adulte sur la crise, ça donne quoi ?

Que pensent nos jeunes de la gestion politique de la crise ? Ou plutôt quelles questions poseraient-ils aux adultes s'ils avaient la parole ? Quelles sont leurs attentes, leurs inquiétudes ? Réponses avec Bruno Humbeeck, psychopédagogue et Arthur, notre jeune reporter.

Aurore Vaucelle & Christel Lerebourg

La crise sanitaire a mis à mal une institution fondatrice de notre société, l'école. Dans le premier confinement, les enfants et ados ont perdu leur repère, l'école en physique a disparu et avec elle, les liens de socialisation qui forment la jeunesse, tout autant que les matières d'enseignement.

La jeunesse si touchée dans sa construction, dans sa vitalité même, a pourtant eu très peu voix au chapitre.

C'est pourquoi La Libre a décidé de donner son micro à un jeune homme, Arthur, 13 ans, qui pose ses questions, qui tourne ses interrogations vers le monde des adultes. Il interroge le psychopédagogue Bruno Humbeeck.

Conversation à deux voix autour de l'école, la crise, le soleil, les écrans. Quelles sont les vraies questions des jeunes sur notre monde ? La parole à Arthur, notre jeune reporter.