Les vidéos de viol qui circulent sur Internet, "c’est une triple peine pour les victimes"

L’ado qui a subi cette horreur à Gand le 15 mai ne l’a pas supporté. Elle s’est suicidée.

Les vidéos de viol qui circulent sur Internet, "c’est une triple peine pour les victimes"
©BELGA
Les chiffres sont glaçants. En Belgique, chaque semaine, on enregistre en moyenne 4 plaintes pour viol collectif. Les statistiques de criminalité de la police fédérale font état de 210 faits en 2019...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet