Les voyages prévus cet été vont-ils relancer l'épidémie en Belgique?

La question se pose alors que la situation se dégrade au Royaume-Uni, sous l'influence du variant indien, et que le pass sanitaire européen sera accessible la semaine prochaine pour les Belges.

Les voyages prévus cet été vont-ils relancer l'épidémie en Belgique?
©ABACAPRESS

D'un côté, les Belges se réjouissent de retrouver peu à peu leurs libertés et de voyager cet été. Le pass sanitaire européen leur sera d'ailleurs accessible dès le 16 juin prochain. De l'autre, la situation épidémiologique se détériore au Royaume-Uni, en lien avec la propagation du variant indien, plus contagieux que le britannique. Boris Johnson doit ainsi annoncer lundi si oui ou non la prochaine étape du déconfinement, prévue le 21 juin, se fera bien à cette date. Deux éléments qui poussent à s'interroger : ne va-t-on pas tout gâcher durant l'été en ramenant de nouveaux variants dans nos valises?

Simon Dellicour, chercheur au Laboratoire d’Épidémiologie Spatiale de l’ULB, a répondu à la question pour la RTBF. "Il y a effectivement un risque", reconnaît-il d'entrée avant de poursuivre "Concernant le variant Delta, il y a en fait une bonne et une mauvaise nouvelle. La mauvaise, c’est que ce variant serait en effet encore plus transmissible que le variant Alpha qui était lui-même plus transmissible que les variants précédents et très probablement en grande partie responsable de ce que l’on a appelé la " troisième vague " chez nous. La bonne nouvelle, c’est que les vaccins continuent à fournir une protection contre ce nouveau variant Delta, mais à la nuance près qu’il semble que l’importance des deux doses soit encore plus forte que face aux autres variants."

Il analyse ensuite les données provenant du Royaume-Uni : "Il y a en effet une ré-augmentation des cas dans plusieurs régions mais il semble que cela soit principalement au sein de tranches d’âge plus jeunes et donc non-vaccinées". Ce qui indiquerait selon lui que nous sommes dans une course contre la montre entre la vaccination et la circulation du variant Delta. Mais celui-ci "est encore très minoritaire chez nous et donc cela va encore prendre un peu de temps avant qu’il ne devienne majoritaire", souligne-t-il avant de conclure auprès de nos confrères de la RTBF, "cela devrait donc nous permettre d’atteindre la période des vacances scolaires avant que ce variant ne circule trop chez nous".