"Rouillé comme si j’avais couru un marathon", "j’ai perdu six kilos depuis la reprise" : physiquement, l’Horeca trinque

Si la réouverture de l’Horeca fait du bien au mental, c’est plus compliqué sur le plan physique.

"Rouillé comme si j’avais couru un marathon", "j’ai perdu six kilos depuis la reprise" : physiquement, l’Horeca trinque
©Shutterstock
Le grand argentier de la fédération Horeca bruxelloise, Fabian Hermans, est avant tout traiteur dans l’événementiel. Mardi, il a organisé un événement de seize couverts. Et avoue le sentir sur le plan physique....

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet