La Flandre s’enlise dans le bourbier PFOS, cette pollution à Zwijndrecht que l’on a voulu ignorer

Les politiques ont-ils caché la vérité pour ne pas retarder les travaux de l’Oosterweel ?

La Flandre s’enlise dans le bourbier PFOS, cette pollution à Zwijndrecht que l’on a voulu ignorer
©belga
Vents contraires pour le gouvernement flamand, décidément bien mal pris dans le bourbier du PFOS sur la rive gauche anversoise. Nouveau coup de théâtre, jeudi, lorsque VRT NWS révélait que Lantis (Leefbaar Antwerpen door Innovatie en Samenwerken), maître d’œuvre du chantier Oosterweel désigné par le gouvernement flamand, avait adressé en 29 septembre 2017 un message aux autorités flamandes pour les informer des "résultats inquiétants" dus à une pollution aux abords d’une usine chimique. L’Ovam, société de gestion des déchets en Flandre,...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet