Le corps de Jürgen Conings aurait-il pu être retrouvé plus tôt ? "Les services de sécurité ont effectué des recherches dans la bonne zone"

L'enquête menée pour éclaircir les circonstances de la mort du militaire devra également expliquer pourquoi les recherches n'ont pas permis de retrouver le corps de Jürgen Conings plus tôt, alors que celui-ci semblait se trouver dans la zone où les opérations de recherches se déroulaient depuis plusieurs semaines.

Le corps de Jürgen Conings aurait-il pu être retrouvé plus tôt ? "Les services de sécurité ont effectué des recherches dans la bonne zone"
©BELGA

Le corps du soldat Jürgen Conings, porté disparu depuis plusieurs semaines, a bien été retrouvé dans le Dilserbos, à Dilsen-Stokkem. Selon les premières informations communiquées par le parquet, la cause de la mort serait un suicide par arme à feu. Une expertise médico-légale est en cours et devrait confirmer la cause et la date du décès avec certitude. "Un nouveau point sur la situation pourra être fait en fin de journée en collaboration avec le centre de crise", précise le parquet dans un communiqué.

Selon Jos Lantmeeters, le gouverneur de la province du Limbourg, l'endroit où le corps a été retrouvé ne se situe pas dans la zone où les recherches ont été effectuées pendant la première semaine de la cavale du militaire. Le ministre fédéral de la Justice, Vincent Van Quickenborne (Open Vld), a confirmé cette information auprès de VTM News. "Les services de sécurité ont effectué des recherches dans la bonne zone, mais il s'agissait d'une zone très vaste, de 24 000 terrains de football. Jürgen Conings aurait été retrouvé juste en dehors de la zone de recherche, mais nous allons enquêter sur ce point."

Le corps de Jürgen Conings aurait-il pu être retrouvé plus tôt ? "Les services de sécurité ont effectué des recherches dans la bonne zone"
©IPM


Une zone d'intérêt lors de l'enquête

L'endroit de la forêt où le corps a été retrouvé serait un terrain très éloigné, dense et difficile, où les randonneurs et les cyclistes ne viennent presque jamais. C'est à l'orée de ce bois que la voiture du fugitif avait été retrouvée. A l'intérieur, l'armée et le parquet avaient retrouvé des armes lourdes, dont des lance-roquettes. Il y a une dizaine de jours, un sac à dos contenant des balles et des médicaments avait été retrouvé dans la même zone. Selon les enquêteurs, celui-ci appartenait à Jürgen Conings.

Un dispositif coûteux

Pour rappel, un important dispositif avait été déployé, coûtant à l'armée plus de 650 000 euros en à peine un mois. La Défense a en effet fourni un appui en matière de renseignements mais aussi en hommes et en matériel à la police dans la traque du fugitif d'extrême droite. Des centaines de soldats, de véhicules, de camions et de voitures blindées ont été déployés. Des équipes spécialisées des pays voisins ont également apporté leur soutien.

Sur le même sujet