Belgique - Portugal : pas d'écran géant à Bruxelles, Namur, Liège et Charleroi

Une bonne gestion des rassemblements n'est pas encore possible, selon les bourgmestres.

placeholder
© SHUTTERSTOCK
La Rédaction (avec Belga)

Aucun écran géant ne pourra être installé dans la Région bruxelloise pour regarder le match des huitièmes de finale opposant la Belgique au Portugal dimanche prochain, a indiqué jeudi l'actuel président de la Conférence des bourgmestres de la capitale, Vincent De Wolf (Etterbeek), après s'être concerté avec plusieurs d'entre eux.

Les bourgmestres ne sont donc pas revenus sur leur décision d'interdire la présence d'écrans géants sur l'espace public en tout cas jusqu'au 30 juin prochain. Selon M. De Wolf, le principal motif de la confirmation de ce refus vient des autorités policières dont les effectifs ont été fort sollicités pour des sommets de l'Union européenne et qui ne seraient pas en mesure d'assurer une bonne gestion de rassemblements de ce type.

La commune de Saint-Josse et son bourgmestre Emir Kir, qui avait annoncé la mise en place d'un écran géant sur la place Saint-Josse pour les huitièmes de finale ce dimanche, ont finalement fait marche arrière.

Selon nos confrères du Soir, le raisonnement est semblable dans les grandes villes wallonnes. La mise en place d'un écran géant à Namur, Charleroi ou à Liège n'est pas encore à l'ordre du jour.

Des écrans géants pour les quarts ?

Selon le député-bourgmestre d'Etterbeek Vincent De Wolf, la réflexion n'est pas close pour la suite de la compétition en cas de qualification de l'équipe nationale sur l'opportunité d'installer des écrans géants dans des espaces très ouverts tels que des terrains de football, voire au Heysel, sur le territoire de la Ville de Bruxelles, en cas d'accession des Diables rouges à la finale.

Mais pour cela, les Diables devront venir à bout du Portugal ce dimanche...