Les voyages en Espagne inquiètent Marc Van Ranst: "Nous subirons les conséquences de la décision prise par ce pays"

Marc Van Ranst s'est exprimé à propos des nouvelles directives espagnoles pour les voyageurs.

Les voyages en Espagne inquiètent Marc Van Ranst: "Nous subirons les conséquences de la décision prise par ce pays"
©BELGA
Rédaction

L'Espagne est l'une des destinations préférées des Belges pour les vacances. Problème: ce pays n'exige plus de test PCR ou de certificat corona pour y pénétrer. Par facilité, de nombreux vacanciers pourraient donc changer leur plan de vacances et se diriger vers les destinations les plus prisées comme Barcelone ou la Costa Brava. Une situation qui n'enchante pas les experts de notre pays. Marc Van Ranst en tête. 

"Je souhaite à tous de bonne vacances" commence le virologue . "Mais en tant qu'expert, je retiens mon souffle. Certes, nous avons un taux de vaccination élevé. Mais ce voyage représentera indéniablement un risque."

Pour rappel, il n'y a que la Flandre qui a obtenu le code vert en Belgique. La Wallonie et Bruxelles sont eux toujours en orange. Ce qui signifie que pour cette population, il faut toujours un test ou un certificat de validation valable pour se rendre en Espagne. 

"Nous subirons les conséquences de cette décision de ce pays européen" a ajouté Marc Van Ranst. "Mais c'est un nouveau pas vers la vie normale. Bien sûr, nous ne devons pas trop craindre la situation. Même si je me pose également la question d'un voyage au Portugal où les tests ne sont pas obligatoires. Surtout après les nouvelles mesures restrictives qui ont été introduites dans ce pays. Heureusement, cette destination est assez lointaine pour les voyageurs qui voudraient s'y rendre en voiture."

Autre rappel important, ce n'est pas parce que vous pouvez voyager librement en Espagne que le retour en Belgique est aussi simple. Il existe toujours le formulaire de localisation des passagers qui reste obligatoire. En fonction de cela, il informera les voyageurs d'une éventuelle quarantaine.