"Le rêve est déjà en train de s'effondrer": de nombreux jeunes Belges voient leur voyage en Espagne tomber à l'eau à cause de la flambée du Covid

Plusieurs régions d'Espagne se teinteront de rouge sur la carte de l'ECDC dès mercredi, et les tour opérateurs ne veulent pas prendre de risques.

Ad.R.

Les plans de nombreux jeunes Belges risquent bien de tomber à l'eau. En effet, des centaines d'entre eux se rendent chaque année en Espagne une fois l'année scolaire terminée, notamment à Lloret de Mar, sur la Costa Brava (Catalogne). Chaque été, des milliers de jeunes s'y retrouvent pour faire la fête dans les complexes hôteliers et boîtes de nuit de la ville. Mais au vu de la situation sanitaire en Catalogne , certaines agences de voyage préfèrent ne pas prendre de risque et réfléchissent à annuler (si ce n'est pas déjà fait) les voyages de jeunes vers la zone, qui se teintera de rouge dès demain/mercredi .

En ce moment, ce sont surtout des tour-opérateurs flamands qui se posent la question, après le séjour de plusieurs étudiants à Lloret de Mar, dont au moins huit sont revenus infectés par le coronavirus. "Nous ne voulons pas contribuer à de nouvelles sources d'infection", a expliqué au Nieuwsblad Katrien Corens, membre de l'agence Jongerentravel. Cette dernière a déjà pris les choses en main et a annulé tous les voyages à destination de l'Espagne jusqu'à la fin du mois de juillet. Cela représente un grand nombre de départs pour l'agence, car en un seul week-end, 140 jeunes y ont réservé un voyage pour la Costa Brava. "Pour beaucoup, c'était la destination de rêve pour cet été. Ils se sont dit "On peut toujours faire la fête là-bas'. Nous aurions aimé leur accorder ce rêve. Mais il est déjà en train de s'effondrer", a déploré Katrien Corens.

De nouvelles restrictions sur la table

Même son de cloche du côté du tour-opérateur Summer Bash, agence flamande également. Actuellement, 300 jeunes belges partis avec Summer Bash sont en Espagne, et l'agence compte tous les faire tester, pour ensuite évaluer s'il faut oui ou non annuler toutes les réservations à destination des endroits de fêtes espagnols.

Il faut savoir que la situation sanitaire en Espagne se dégrade ces derniers jours, le ministère espagnol de la Santé a notamment recensé lundi 32.607 nouveaux cas de Covid-19 sur les dernières 72 heures. Les autorités envisagent même de rétablir des mesures sanitaires, alors que l'obligation du port du masque a été levée cette semaine. Dans ces conditions, plusieurs boîtes de nuit de Barcelone (Catalogne), qui étaient autorisées à rouvrir, ont décidé de garder leurs portes closes cette semaine. Et le Nieuwsblad précise également que le plus grand club de Lloret de Mar est fermé, sur ordre de police, depuis dimanche et pour au moins une semaine. 

Sur le même sujet