Taux de positivité, communes et personnes les plus touchées... Le point sur les derniers chiffres de l'épidémie

Le nombre de nouveaux cas de coronavirus a augmenté en Belgique. Faut-il s'en inquiéter? Elements de réponse.

Taux de positivité, communes et personnes les plus touchées... Le point sur les derniers chiffres de l'épidémie
© Shutterstock

Entre le 27 juin et le 3 juillet, 545 personnes ont été contaminées en moyenne chaque jour, soit 66% de plus que la semaine précédente, selon les derniers chiffres publiés mercredi matin par l'Institut de santé publique Sciensano.

Durant la conférence de presse de ce mercredi matin, les experts ont toutefois rassuré, affirmant que l'on testait davantage ces derniers jours, notamment en raison des départs en vacances. "Cela explique logiquement l'augmentation des cas positifs", a ainsi déclaré Steven Van Gucht.

En effet, près de 62.400 tests en moyenne ont également été effectués quotidiennement entre le 27 juin et le 3 juillet, soit 51% de plus que sur la période précédente. Il est alors intéressant d'analyser ce que disent ces tests.

Le Brabant wallon, province au plus haut taux de positivité

Le tableau ci-dessous reprend, par groupe d'âge, le nombre total de tests réalisés, le nombre de tests réalisés pour 100 000 habitants, le nombre de tests positifs et le taux de positivité pour la période du 27 juin 2021 au 3 juillet 2021. On constate que le groupe 20-39 ans est celui qui a été le plus testé, mais également celui qui présente le taux de positivité le plus important, avec 1,3% (comme le groupe 0-9 ans d'ailleurs).

placeholder
© Sciensano


Qu'en est-il lorsqu'on prend en compte les mêmes indicateurs, mais cette fois pour les différentes provinces du pays? Anvers est la province qui a le plus testé (70.494), devant la région bruxelloise (64.310) et la Flandre orientale (57.768). Mais c'est la province du Brabant wallon qui présente le plus haut taux de positivité, à 1,4%. Bruxelles et Liège suivent avec un taux de positivité de 1,1%. Namur est la province qui s'en tire le mieux, avec un taux de positivité de 0,5%. 

placeholder
© Sciensano

 

placeholder
© Sciensano


Où diagnostique-t-on le plus grand nombre de nouveaux cas?

Si le Brabant wallon présente le plus haut taux de positivité, est-ce également cette province qui présente le plus grand nombre de nouveaux cas? Le tableau ci-dessous fait le point sur ces nouvelles contaminations. On se rend compte que dans deux provinces, on a assisté à une flambée des cas, à savoir dans le Brabant wallon (+188%) et en Flandre orientale (+114%). A Liège, l'augmentation est également importante (+93%).

placeholder
© Sciensano


Quand on tient compte de l'incidence par 100.000 habitants, c'est la région bruxelloise qui demeure en tête.

placeholder
© Sciensano


Et quelles communes ont connu la plus forte augmentation ces 14 derniers jours? Proportionnellement, c'est une commune du Brabant wallon (Court-Saint-Etienne) qui arrive en tête, avec 29 nouveaux cas (+164%) et une incidence de 274. Suivent Alost et Sint-Martens-Latem, deux villes de Flandre orientale, avec des incidences respectivement de 170 et 168. La ville wallonne suivante arrive en 5e position: il s'agit de Villers-la-Ville, toujours dans le Brabant wallon, avec une incidence de 156. Les premières communes bruxelloises sont Evere et Uccle (incidence de 116) et arrivent respectivement en 12e et 13e position.

placeholder
© Sciensano


Un taux de reproduction à tenir à l'oeil

Un autre élément reste rassurant, mais à tenir à l'oeil: il s'agit du taux de reproduction du virus, qui est de 0,94. Tant que ce chiffre demeure en dessous de 1, cela signifie que l'épidémie tend à ralentir. Pas d'inquiétude encore à avoir, mais il y a deux semaines, ce taux de reproduction était à 0,75. On constate donc une augmentation notable ces derniers jours.

Sur le même sujet