"On ne peut pas dire sur base de fariboles que tout le monde va mal. Il faut des indicateurs"

Entretien avec François Perl, directeur chez Solidaris.

placeholder
© BELGA
Avant l’épidémie liée au coronavirus, François Perl, directeur du pôle "acteur social et citoyen" de Solidaris, n’avait jamais entendu autant de déclarations politiques sur la santé mentale. "Subitement, certains se passionnent." Il y a quand même beaucoup...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité