Covid-19 : "Les jeunes qui reviennent d'Espagne devraient aller deux semaines dans un camp, pas dans leur famille"

Dirk Devroey, Professeur de médecine générale (VUB), ne pense pas que le retour en famille des jeunes voyageurs qui reviennent d'Espagne soit une bonne idée.

placeholder
© Shutterstock/Belga
La rédaction

"Ils devraient maintenant passer deux semaines dans une sorte de camp", a déclaré ce matin Dirk Devroey sur Radio 2 à propos des jeunes qui reviennent d'Espagne, pays presque entièrement rouge sur la carte de l'ECDC. La raison derrière cette idée ? " La plupart des gens sont infectés au sein de leur famille" , explique le Professeur.

Infectés à Lloret de Mar, 110 jeunes Belges ont quitté la Costa Brava en bus pour rentrer au pays. Un camp de deux semaines permettrait d'avoir "des certitudes sur leur statut d'infection" , estime Dirk Devroey. "Nous devons éviter que 110 personnes infectées, qui ont de grandes chances d'être de grands propagateurs, infectent beaucoup d'autres personnes" , a-t-il ajouté au micro de la radio néerlandophone.

Le ministre fédéral de la Santé, Frank Vandenbroucke, a lui aussi commenté le voyage de ces jeunes en Espagne. "Je pense qu'il faut rester prudent et ce qui s'est passé là-bas est extrêmement imprudent et irresponsable" , estime le ministre.

placeholder
© AFP