Pourquoi une vingtaine de jeunes Belges positifs au coronavirus ont pu rentrer d’Espagne en avion

Une vingtaine de jeunes Belges testés positifs au coronavirus en Espagne ont été rapatriés en avion ces derniers jours, rapporte VRT NWS vendredi.

Pourquoi une vingtaine de jeunes Belges positifs au coronavirus ont pu rentrer d’Espagne en avion
©BELGA
Belga avec Rédaction

Les vacanciers se trouvaient sur la Costa Brava avec l'organisation de voyages Jongerentravel.be.

Deux cars avec, à leur bord, 110 jeunes et 12 moniteurs sont rentrés en Belgique ce vendredi. Ils sont arrivés à Gand dans l'après-midi. Plusieurs adolescents avaient été testés positifs au coronavirus en Espagne, mais étant mineurs, ils ont exceptionnellement été autorisés à rentrer en Belgique en bus.

Environ 20 jeunes avaient cependant été rapatriés plus tôt par les airs, leurs parents leur ayant fourni un billet d'avion, a confirmé Jongerentravel.be à VRT NWS.

Comment cela se fait-il ? Ils auraient profité d'une faille du système.

La règle générale est la suivante: dans les 48 heures avant le retour en Belgique, il faut remplir un formulaire PLF (Passenger Locator Form). Or, il ne faut présenter ce formulaire qu' à l'arrivée en Belgique et les voyageurs ne disposant pas de certificat Covid doivent être testés seulement à leur retour chez nous.

Les compagnies aériennes ne demandent donc aucun test PCR négatif aux Belges qui veulent rentrer chez eux. “Le système n’est pas bon. Donc vous pouvez simplement revenir d’une zone rouge après avoir été testé positif ? C’est fou”, s’insurge Katrien Corens, de l'association Jongerentravel au micro de la VRT.

“Nous ne savions pas qu’ils allaient partir en avion”, affirme-t-elle. "J’appelle ça de l’égoïsme pur".

Les noms de tous les jeunes qui ont participé au voyage seront transmis au centre de traçage en Belgique et au ministère de la Santé, y compris le résultat de leur test PCR espagnol.

Sur le même sujet