Mise à jour de la carte de l'ECDC: la Belgique repasse à l’orange, l’Espagne entièrement rouge, de nouvelles zones en orange en France

La mise à jour de la carte de l’ECDC reflète les derniers chiffres européens.

Mise à jour de la carte de l'ECDC: la Belgique repasse à l’orange, l’Espagne entièrement rouge, de nouvelles zones en orange en France
© dr

Comme tous les jeudis, la carte de l’ECDC a été mise à jour. Il s’agit donc de cette carte qui reprend les différents codes couleur pour l’ensemble des pays européens et qui régit nos voyages depuis quelques mois. Et après plusieurs semaines de mise au vert progressive, la marche arrière entamée la semaine dernière se confirme. Alors que le Portugal avait été classé rouge pour toutes ses régions, c’est désormais au tour de l’Espagne où les dernières régions oranges sont également passées au niveau supérieur, et même au rouge foncé pour certaines régions.

En France, toutes les régions ne sont plus au vert. L’Île de France passe à l’orange, comme toute la côte d’Azur, la Provence ou encore la région de Toulouse, Perpignan ou Montpellier. La situation se complique aussi en Grèce ou le vert est de moins en moins présent et que plusieurs îles sont passées au rouge, comme la Crète.

Les nouvelles sont meilleures en Italie, qui reste totalement au vert. La Croatie passe elle entièrement à l’orange, comme l’Irlande.

placeholder
© ecdc


Et la Belgique ? La Flandre et la Wallonie repassent à l’orange, comme Bruxelles qui n’aura pas eu le temps de passer au vert. Plus au nord, les Pays-Bas passe entièrement au rouge, alors que l’Allemagne reste classée verte partout.

Pour rappel, voici les règles pour les retours en Belgique selon les zones. Pour les retours de zone verte ou orange, il n’y a pas d’obligation de quarantaine ou de test. Pour les retours de zone rouge, les personnes disposant d’un certificat Covid numérique européen attestant d’une vaccination complète (+ 2 semaines), d’un test PCR négatif récent (> 72 heures) ou d’un certificat de rétablissement ne doivent pas se mettre en quarantaine. Les personnes qui se font tester à leur arrivée (jour 1 ou jour 2) ne doivent pas se mettre en quarantaine. Pour les jeunes à partir de 12 ans, un test PCR négatif est demandé Les enfants de moins de 12 ans sont dispensés de test.

Pour les retours de zones à très haut risque, la quarantaine reste obligatoire pour une durée de 10 jours avec test PCR à effectuer le jour 1 et le jour 7. Cette obligation s’applique aussi aux personnes ayant une vaccination complète ou ayant déjà effectué un test qui s’est révélé négatif dans le pays en question.