Plusieurs communes privées d'eau potable: pas de retour à la normale avant ce dimanche

Une précision importante : les non potabilités ne concernent que les entités citées sur le site web de la SWDE et en aucun cas les autres.

Plusieurs communes privées d'eau potable: pas de retour à la normale avant ce dimanche
©BELGA

Les intempéries privent plusieurs communes d’eau potable. “Dans le cas des communes où l’eau a été déclarée non-potable, on ne peut avoir de retour à la normale en 24h. Car il faut au moins 24h pour avoir les résultats des analyses, qu’on aura ce vendredi. On fera alors des échantillons. Les premiers retours à la normale se feront sans doute dimanche”, nous indique le porte-parole de la SWDE qui rappelle que l’eau ne peut être consommée même si elle est bouillie. Une précision importante : les non potabilités ne concernent que les entités citées sur le site web de la SWDE et en aucun cas les autres.

“Tout le monde se demande si l’eau est potable chez lui parce qu’elle ne l’est pas dans quelques communes. Je rappelle que toutes les communes ne sont pas alimentées par le même captage. On en a 300 en Wallonie et seuls quelques-uns ont été potentiellement contaminés par des boues d’écoulements. Dans les autres, il n’y a aucun problème”, assure le porte-parole de la SWDE. “On déclare l’eau non-potable sur base d’une suspicion mais pour la déclarer potable à nouveau, il faut une analyse qui le prouve”.

Les communes où l’eau est pour l’heure non-potable sont :

En Province de Liège : Hannut, Lincent, Hélécine (Linsmeau), Braives et une partie de Geer et de Lens-Saint-Remy, Verviers – Ensival et le hameau de Crenwick à Berloz.

En Province de Namur : Dinant centre, Beauraing, le village de Rivière à Profondeville, Houyet, Rochefort, une partie de Gembloux, Spy et Floriffoux sauf le zoning Materne.

Hainaut : à Pont-à-Celles, la zone de Viesville

L'eau à nouveau potable à Huy et Marchin.