Intempéries: toute aide des pompiers du pays est bienvenue

"Toute aide est bienvenue", a assuré mardi le cabinet de la ministre de l'Intérieur Annelies Verlinden (CD&V).

placeholder
© BELGA

Celui-ci réagissait à des articles parus le matin-même dans le Nieuwsblad et Gazet van Antwerpen, selon lesquels des pompiers flamands avaient reçu le message de la cellule de crise liégeoise que leur aide n'était pas nécessaire sur place lundi. Selon ces journaux, la situation a créé de la frustration chez les pompiers flamands, informés dimanche soir qu'ils ne devaient plus venir le lendemain, alors qu'ils voyaient encore des scènes de désolation dans les alentours de Liège. Durant le week-end, les corps de pompiers flamands, mais aussi du Hainaut et du Luxembourg, auraient été parqués durant de longues heures dans une caserne de Verviers, attendant de recevoir des directives d'intervention de la part de la cellule de crise provinciale, écrivent les journaux.

Finalement, Liège aurait indiqué lundi souhaiter malgré tout le retour de corps de pompiers du reste du pays.

"Nous remercions tous les pompiers qui se rendent disponibles", a clarifié mardi le cabinet de la ministre Verlinden. "Pour organiser les secours au niveau local, il fallait faire un inventaire clair des besoins sur le terrain. Cela a entre-temps eu lieu", assure-t-il.