La Belgique en deuil: le pays s'est figé pour une minute de silence, l'émotion très forte à Verviers

La Belgique observe une journée de deuil national ce mardi à la suite des intempéries qui ont frappé le pays la semaine dernière et qui ont jusqu'à présent coûté la vie à au moins 31 personnes. Plusieurs hommages étaient prévus pendant la journée, les drapeaux sont en berne et une minute de silence a été observée dans tout le pays à midi.

La Rédaction (avec Belga)

Fil info :

C'est la fin de ce direct. Merci de nous avoir suivis.

14h30 : D'autres gestes symboliques prévus dans la journée

Différentes organisations ont indiqué qu'elles feront un geste symbolique mardi pour témoigner de leur soutien aux personnes touchées. La Foire du Midi arrêtera par exemple la musique et les attractions durant cinq minutes à partir de 19h00, tandis que la Ville de Bruxelles a décidé d'annuler les festivités du bal national prévues ce 20 juillet, à la veille de la Fête nationale.

Le concert Prélude à celle-ci au Palais des Beaux-Arts n'aura pas lieu non plus, a annoncé le Palais royal lundi.

14h15 : Le nombre de personnes portées disparues repasse à 116

Le nombre de personnes portées disparues ou injoignables est remonté de 70 à 116, après les violentes inondations en Wallonie, a annoncé la ministre de l’Intérieur Annelies Verlinden à VTM Nieuws ce mardi.

Il était attendu que les chiffres annoncés fluctuent dans les jours à venir, certaines personnes ayant été retrouvées mais d'autres étant portées disparues par leur famille et leurs proches restés sans nouvelle.

Le nombre de morts mardi après-midi s’élève toujours à 31. Parmi eux, 29 ont désormais été identifiés, précise Yves Stevens, le porte-parole du Centre de crise national. Le Centre de crise fera un nouvel état des lieux plus tard dans la journée.

Intempéries: une cérémonie à Verviers en ce jour de deuil national


13h00 : Le souverain s'exprime à l'occasion de la Fête nationale : "Dans l’adversité, notre population fait preuve d’une immense solidarité"

Le Roi est notamment revenu sur les inondations qui ont touché la Belgique lors de son discours à la veille de la fête nationale.

"Une catastrophe naturelle sans précédent a frappé une grande partie de notre pays. Nos pensées sont auprès des familles et des proches des victimes et de tous ceux qui sont dans la détresse. Le bilan humain est très douloureux", a-t-il déclaré. "Les inondations ont provoqué d’énormes dégâts dans nos villes et nos villages. Beaucoup ont tout perdu. Souvent le travail de toute une vie, balayé en quelques heures. La Reine et moi n’oublierons jamais nos échanges avec les habitants de Pepinster, de Chaudfontaine, de Rochefort et d’autres communes lourdement touchées. Mais dans l’adversité, notre population fait preuve d’une immense solidarité".

"Pour construire notre avenir, nous avons nos savoir-faire et notre créativité. Nous avons aussi des valeurs humaines faites de solidarité, de générosité, d’empathie et de courage, toutes ces si belles qualités que nous avons montrées ces derniers mois, ces derniers jours, ces dernières heures. J’ai confiance en cette capacité que nous avons de rebondir. Si nous avons pu tenir tout au long des difficultés, c’est grâce à un sursaut d’humanité. C’est là un acquis précieux, à préserver. Il nous permettra d’affronter les défis. Pour notre société. Pour notre planète. C’est cette conviction que je vous partage à l’occasion de la fête nationale."


12h40 : L'Union européenne rend hommage aux victimes des inondations

"Nos pensées vont à leurs familles et amis. Vous pouvez toujours compter sur le soutien de l’UE en cette période difficile", a écrit le président du Conseil européen Charles Michel sur son compte Twitter.


La présidente de la Commission européenne a également adressé un message aux victimes des inondations.


12h36 : Le Premier ministre quitte également Verviers

12h29 : Le couple royal quitte Verviers

Le Roi et la Reine quittent Verviers après s'être entretenus pendant de longues minutes avec les sinistrés et les services de secours. La visite du couple royal s'est même terminée par un bain de foule inattendu. Une centaine de citoyens s'étaient rassemblés devant la caserne des pompiers.

12h03 : Les souverains vont à la rencontre des services de secours


12h01 : Les sirènes retentissent, la Belgique observe une minute de silence

L'émotion à Verviers est très grande. Revivez ce moment dans la vidéo ci-dessous.


11h30 : Le Roi et la Reine sont arrivés à Verviers

Les souverains ont été accueillis par la bourgmestre de Verviers Muriel Targnion. Ils s'entretiennent actuellement avec les personnes sinistrées par les inondations.


Le Premier ministre Alexander De Croo et le ministre-président wallon Elio Di Rupo, entre autres, sont également présents à Verviers, de même qu'Annelies Verlinden, ministre de l'Intérieur.

11h26 : Les véhicules de la Stib à l'arrêt à 12h01

Les véhicules de la Stib seront à l’arrêt durant la minute de silence officielle à 12h01. La SNCB appelle, elle, tous ses voyageurs et collaborateurs à observer une minute de silence à midi. Le trafic ferroviaire ne sera toutefois pas interrompu.

10h58 : Une cérémonie d'hommage à Verviers en présence du roi Philippe

Une cérémonie officielle est organisée à Verviers, dès 11h00, à la caserne de sapeurs-pompiers de la zone de secours Vesdre-Hoëgne & Plateau à Verviers. Une ville très fortement touchée par une Vesdre déchaînée où, comme dans d'autres localités d'ailleurs, de nombreuses maisons ont été détruites et où des gens ont tout perdu.

Le roi Philippe, le Premier ministre Alexander De Croo et le ministre-président wallon Elio Di Rupo, entre autres, seront présents, de même qu'Annelies Verlinden, ministre de l'Intérieur, Pierre-Yves Jeholet, ministre-président de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Hervé Jamar, gouverneur de la province de Liège et plusieurs bourgmestres des localités touchées. Chaque bourgmestre a pu inviter quelques familles de sa commune pour participer à la cérémonie.


9h30 : Une minute de silence à Tokyo

La délégation belge présente à Tokyo a a décidé d'observer une minute de silence mardi. "Aujourd'hui, nos pensées vont à toutes les personnes touchées par les inondations en Belgique et à l'étranger. Les athlètes et les entraîneurs se sont rassemblés au lieu de deuil du village olympique pour une minute de silence", peut-on lire sur le compte Twitter de la Team Belgium.


9h10 : Les drapeaux du Palais royal en berne

"Nos pensées sont auprès des victimes, leurs familles et leurs proches et auprès de toutes les personnes affectées par ces terribles #inondations. A 12h01, une minute de silence sera observée en hommage à toutes les victimes de cette catastrophe", écrit la famille royale sur son compte twitter.


9h05 : "Nous ne vous abandonnerons pas", écrit le Premier ministre dans une lettre aux sinistrés

Revenant sur les "effroyables intempéries que la Belgique a endurées", et tout en sachant que "les mots ne panseront pas les plaies", le Premier ministre Alexander De Croo a adressé, via la presse locale, une lettre aux sinistrés et à leurs sauveteurs, pour assurer que le gouvernement n'abandonnera pas les familles et communautés touchées. La lettre a été rendue publique mardi, jour de deuil national.

Marqué par ce qu'il a vu à Rochefort, Pepinster ou encore Eupen, Alexander De Croo explique que "ces images" lui restent en tête. Sur place, il a "rencontré des héros. Des femmes et des hommes qui ont sauvé des vies. Des femmes et des hommes, vivant parfois encore dans l'angoisse et l'incertitude de recevoir des nouvelles de leurs proches, s'entraidant pour s'en sortir ensemble. Dans un effort de solidarité qu'au cours de ma vue je n'avais encore jamais vu".

Le Premier ministre exprime aussi sa "profonde gratitude" et son "profond respect" pour les services d'urgence, les services d'aide professionnelle et tous les bénévoles qui se sont manifestés ces derniers jours. "Des efforts incroyables ont été déployés, parfois même au péril de la vie", relève-t-il. "Vous nous avez prouvé que, dans des moments aussi difficiles, nous pouvions toujours compter les uns sur les autres."

"Vous pouvez compter sur nous pour vous aider et pour ne pas oublier", assure Alexander De Croo dans sa missive. "Nous ferons, nous gouvernement, tout ce qui est possible pour soutenir autant que faire se peut les familles et les communautés qui ont été touchées", promet le chef du gouvernement fédéral. "Nous ne vous abandonnerons pas."