Inondations : entre urgence et moyen terme, le relogement est un casse-tête

À Verviers, des milliers de familles occupent des logements désormais insalubres. Désemparée, sans solution de relogement, la bourgmestre a fait appel jeudi à Médecins sans frontières.

placeholder
© AP
Jeudi, une semaine après les inondations qui ont ravagé Verviers, la bourgmestre Muriel Targnion a fait appel à Médecins sans frontières (MSF). En désespoir de cause. "J’arrive à gérer beaucoup de choses, mais il reste un problème :...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet