"Les grévistes de la faim ont bien compris que ce n’était pas le moment de mourir"

Les sans-papiers concernés verront leur dossier traité en priorité, mais il n’y a aucune directive écrite.

placeholder
© GUILLAUME JC
Pas vraiment de cris de joie, mais plutôt une sorte de soulagement. Jeudi matin, sur la place du Béguinage, la mobilisation continue. "Nous ne sommes pas satisfaits. Nous avons suspendu...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet