400 logements publics pourraient être mis à la disposition des sinistrés: "Mais accepteront-ils d'aller vivre à l'autre bout de la Belgique?"

Selon la Société wallonne du logement, qui chapeaute les différentes sociétés de logements publics du sud du pays, il y a 400 logements publics disponibles, rapporte L'Avenir vendredi.

400 logements publics pourraient être mis à la disposition des sinistrés: "Mais accepteront-ils d'aller vivre à l'autre bout de la Belgique?"
©belga
belga

La Wallonie compte 102.000 logements publics, mais très peu d'habitations disponibles avec pas moins de 39.000 ménages qui sont en attente d'un logement public, selon un décompte de Daniel Pollain, porte-parole de la Société wallonne du logement (SWL). Il est estimé qu'environ 1.700 logements sont vides pour cause d'insalubrité.

D'autres habitations, pour l'heure inoccupées pour cause de phase transitoire entre deux locataires ou nécessitant parfois un petit rafraîchissement, peuvent tout à fait être louées.

Ainsi, 400 logements publics peuvent être mis à la disposition des sinistrés, immédiatement. "Par contre, ces 400 logements se situent un peu partout en Wallonie. Du côté de Tournai par exemple, il y a quelques logements disponibles. Mais est-ce que des sinistrés de Pepinster, Verviers ou Liège accepteront d'aller vivre aussi loin, même temporairement?", relève M. Pollain.

Sur le même sujet