Quand peut-on espérer une météo plus clémente en Belgique?

Les grosses averses, les températures fraîches et le ciel gris seront de la partie sur l'essentiel du territoire pendant encore au moins 10 jours, nous annonce David Dehenauw du bureau du temps à l'IRM.

Quand peut-on espérer une météo plus clémente en Belgique?
© Shutterstock
E.W.

Ce matin, la majorité du pays (à l'exception d'une partie de la Flandre et localement à la Côte) s'est réveillée tristement sous une pluie d'averse conséquente. Ce n'est pas ça qui va remonter le moral des vacanciers de juillet qui font leur grand retour au bureau ce lundi... D'ailleurs, tout le monde ne pense plus qu'à ça : quand va-t-il faire beau en Belgique?

Malheureusement,

"ce n'est pas pour tout de suite

", prévient David Dehenauw, le chef du bureau du temps à l'Institut royal météorologique en Belgique. "

Cela va rester très variable pour les prochains jours et d'après les cartes, il n'y a pas d'amélioration en vue, sauf toujours en Flandre et sur la Côte où le temps est plus lumineux, même si les températures vont rester plus basses que les moyennes de saison

". Cette semaine, il fera 19 à 20° en moyenne seulement...

Des pluies jusqu'à la mi-août ?

La semaine prochaine, les températures vont légèrement augmenter à 21 ou 22° mais le régime d'averse devrait se poursuivre. "

Une légère amélioration est envisageables au niveau de ces averses entre le 11, le 12 ou même le 15 août. On connaîtra un temps plus calme

", souligne le météorologue. Les alternances de pluie forte et d'éclaircies pourraient donc faire partie de notre quotidien jusqu'à la mi-août !

Le temps en Belgique est en fait sous la domination d'une énorme masse d'air en provenance de l'Atlantique qui nous fait stagner dans ce climat humide et frais. " Il faudrait un anti-cyclone pour enlever tout ça mais on ne le voit pas clairement arriver" , regrette le chef du temps. A peine y aura-t-il une crête anti-cyclonique la semaine prochaine qui va nous protéger partiellement quelques jours.

Mais au-delà du 15 août, mystère : on ne sait pas comment cela va tourner. En revanche, il ne fait pas s'inquiéter de revoir des scénario catastrophiques comme en juillet : " C'est bien un régime d'averses et non de pluies torrentielles pendant 48h comme on a pu connaître. Cela se calme d'ailleurs le soir et la nuit ", tempère David Dehenauw. Rien à voir avec les jours noirs qu'a connus la Wallonie. Rappelons que le mois de juillet a été terrible cette année : avec 160 mm constatés en moyenne à Uccle, " il a été le plus arrosé depuis 42 ans ."

Sur le même sujet