Asile et migration: des dizaines de rapatriements depuis la Belgique retardés par un refus de test corona

Il y a eu cette année 91 personnes qui devaient être rapatriées depuis la Belgique mais n'ont pas pu l'être, après avoir refusé de subir un dépistage du coronavirus.

Asile et migration: des dizaines de rapatriements depuis la Belgique retardés par un refus de test corona
©BELGA
Belga

Ce chiffre ressort d'une réponse du secrétaire à l'Asile et la Migration Sammy Mahdi (CD&V) à une question de la députée N-VA Yoleen Van Camp, qui communique cet élément jeudi. Des renvois de personnes vers d'autres pays ont été annulés 131 fois cette année, concernant 91 personnes qui ont refusé de passer le test corona exigé avant de prendre l'avion. C'était aussi le cas de 21 personnes en 2020. Une grande partie de ces personnes (49) sont actuellement en attente d'une nouvelle date de rapatriement, 22 autres ont déjà quitté le territoire.

Le secrétaire d'Etat Sammy Mahdi précise jeudi avoir présenté au mois de juin au comité ministériel restreint un projet qui permettrait malgré tout de rapatrier. Ce projet avait été recalé par plusieurs partis sur un volet instaurant un "droit de visite" là où logent des sans-papiers qui auraient obstinément refusé de quitter le territoire.

Sur le même sujet