Sept résidents d'une maison de repos belge décèdent après avoir été contaminés par un nouveau variant: un visiteur probablement à l'origine du foyer

Sept résidents de la maison de repos Ter Burg à Zaventem sont morts en l'espace de deux semaines après avoir été contaminés par un nouveau variant du coronavirus, dit colombien. Tous étaient entièrement vaccinés contre le Covid-19, signale vendredi VRT NWS. Le foyer d'infections est sous contrôle.

Sept résidents d'une maison de repos belge décèdent après avoir été contaminés par un nouveau variant: un visiteur probablement à l'origine du foyer
©Shutterstock
Belga

Les deux premières infections avaient été détectées le 16 juillet, dans un service destiné aux patients atteints de démence, qui avait été mis en quarantaine et soumis à toutes les mesures nécessaires. Au total, 20 contaminations avaient été révélées, mais toutes étaient circonscrites à ce service.

Sur les sept patients décédés, certains présentaient déjà un mauvais état de santé, alors que d'autres se portaient relativement bien.

Les 20 résidents infectés, mais aussi l'ensemble du personnel - à l'exception d'un étudiant -, avaient été vaccinés. "Nous n'avons aucune idée de comment le virus a pénétré le service", regrette la cheffe des soins et des ressources humaines de l'établissement, Kathleen Boydens.

Les recherches menées par une équipe de la KU Leuven ont montré qu'il s'agissait du variant colombien du coronavirus, nouveau et encore très peu présent en Belgique. "Nous savons que ce nouveau variant est en Belgique depuis la fin du mois de juin, mais en très faible pourcentage", explique le virologue Marc Van Ranst. Vingt foyers de contamination ont été identifiés concernant ce variant, ce qui doit être suivi avec beaucoup d'attention, selon l'expert, car il est déjà apparu dans d'autres pays également. "Une enquête menée en Angleterre a montré que ce variant n'est pas plus pathogène que ceux que nous connaissons déjà, mais il est encore trop tôt pour faire des déclarations définitives.

Un visiteur probablement à l'origine du foyer détecté

Un visiteur est probablement à l'origine du foyer de coronavirus détecté dans la maison de repos et de soins Ter Burg, à Zaventem, où sept résidents vaccinés sont morts après avoir contracté le virus, indique vendredi l'Agence flamande des soins de santé.

"La personne en question était asymptomatique. Elle avait visité la maison de soins quelques jours avant d'effectuer un test, positif", explique la porte de l'agence Ria Vandenreyt. "La première contamination - le contact du visiteur - est survenue lors de la première moitié du mois de juillet", poursuit-elle. "Les contacts à haut risque du premier résident infecté ont été immédiatement placés en quarantaine et testés. "Le département touché accueille des personnes atteintes de démence, ce qui rend difficile la mise en quarantaine. Lorsqu'il est apparu qu'il y avait plusieurs contaminations, l'établissement a généralisé les tests et l'isolement." Au total, 21 résidents et sept membres du personnel ont été infectés.

"Tout le monde a été testé à nouveau mardi, avec des résultats négatifs. Si la situation reste la même mardi prochain, les mesures de précaution seront probablement levées", précise Ria Vandenreyt. Entretemps, les recherches se poursuivent pour confirmer l'origine du foyer. "Il s'agit d'un cas exceptionnel", ajoute encore Ria Vandereyt. "En ce moment, neuf foyers ont été détectés dans des maisons de repos et de soins (en Flandre), dont quatre avec plus de cinq résidents infectés." Sur les neuf foyers recensés, 13 résidents sont décédés, dont sept à Zaventem.

Sur le même sujet