La vaccination se poursuit en Belgique: 8 adultes sur 10 ont reçu leurs deux doses

La barre des 80% a été atteinte chez les adultes.

La vaccination se poursuit en Belgique: 8 adultes sur 10 ont reçu leurs deux doses
©Belga
Belga avec la rédaction

Huit adultes sur dix en Belgique ont été complètement vaccinés contre le coronavirus. C'est ce qui ressort des données publiées par l'institut de santé publique Sciensano jeudi après-midi. Le nombre de personnes complètement vaccinées s'élève à un peu plus de 7,5 millions. Cela équivaut à 65,2% de la population totale. Chez les adultes, la barre des 80 % a été atteinte. Près de 8,25 millions de personnes ont déjà reçu au moins une première injection, cela équivaut donc à 71,6% de la population totale et à 84,3% des adultes.

La Flandre est un peu plus en avance dans la campagne de vaccination. Un peu moins de 70% de la population totale est entièrement vaccinée et plus de 85% des adultes, selon le site Laatjevaccineren.be. Depuis plusieurs semaines, les jeunes, à partir de 12 ans, sont également vaccinés en Belgique. Dans le groupe d'âge des 12-17 ans, 18% ont été complètement vaccinés et environ 60% ont reçu au moins une première injection intermédiaire, selon les données de Sciensano.

Moins de 3% des personnes hospitalisées en raison du coronavirus sont complètement vaccinées

Les chiffres publiés par Sciensano indiquent également que moins de 3% des personnes actuellement hospitalisées en raison du coronavirus sont complètement vaccinées. Selon l'épidémiologiste Boudewijn Catry, ces chiffres soulignent une fois de plus l'importance de se faire vacciner. La quasi-totalité des patients Covid récemment hospitalisés n'étaient donc pas (encore) totalement vaccinés.

Il y a eu une augmentation notable parmi les personnes âgées entre 20 et 39 ans et qui sont hospitalisées en raison d'une infection au coronavirus. Notons que beaucoup d'entre eux, en particulier les plus jeunes, n'ont pas encore eu la chance de se faire vacciner ou n'ont pu bénéficier que d'une seule injection. Ils n'étaient donc pas entièrement protégés. Boudewijn Catry s'attend à ce que les hospitalisations parmi la population plus jeune diminuent une fois qu'elle aura été complètement immunisée.

L'épidémiologiste note également que le taux de vaccination chez les 25-34 ans ralentit. Selon lui, un petit effort supplémentaire devra être fait pour les convaincre de se faire vacciner, d'autant plus à Bruxelles.

Sur le même sujet