Inondations : l’exécutif wallon privilégie le tri et le recyclage des déchets

Jusqu’ici, se posait toujours la question de savoir ce que l’exécutif wallon comptait faire des plus de 150 000 tonnes de détritus. La ministre Tellier a dû faire la balance entre les intérêts environnementaux, économiques et sociaux.

Inondations : l’exécutif wallon privilégie le tri et le recyclage des déchets
© Michel Tonneau
La décision a été prise jeudi après-midi par le gouvernement wallon : les 155 000 tonnes de déchets issus des inondations de la mi-juillet seront prioritairement triées et recyclées tandis que...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet