"À la liberté de ne pas se faire vacciner, on peut opposer la liberté de ne pas être confiné": plusieurs spécialistes lèvent le tabou de l’obligation vaccinale

Alors que la vaccination obligatoire des soignants est sur la table des ministres de la Santé, des spécialistes préconisent d’aller plus loin.

"À la liberté de ne pas se faire vacciner, on peut opposer la liberté de ne pas être confiné": plusieurs spécialistes lèvent le tabou de l’obligation vaccinale
©AFP
La Belgique a atteint hier la barre des 80 % d'adultes complètement vaccinés (65,2 % de la population totale). Si la crainte d'une nouvelle saturation des hôpitaux ou d'une 4e vague aussi massive que les premières est écartée par des experts comme Marc Van Ranst, celle d'une hausse après la rentrée ne l'est pas. " Va-t-on avoir encore un grand pic de malades en automne ? Il y a beaucoup d'inconnues à ce sujet ,...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet