D’un des sites les plus abandonnés du monde à "Patrimoine mondial de l’Unesco", la belle revanche du village flamand de Wortel

Ce village campinois est le premier paysage culturel belge inscrit sur la liste du patrimoine de l’Unesco.

D’un des sites les plus abandonnés du monde à "Patrimoine mondial de l’Unesco", la belle revanche du village flamand de Wortel
©belga
La vue est imprenable. Grandiose, l’étendue de la plaine. La Campine sauvage dans toute sa splendeur. D’emblée, une mosaïque de longues drèves rectilignes s’impose à la vue. La nature ici ne cesse de se refaire une beauté. Des champs...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité