Conflit en Afghanistan : les décisions sur l'octroi du statut de protection subsidiaire suspendues en Belgique pour les Afghans

Le Commissariat général aux réfugiés et aux apatrides (CGRA) a annoncé lundi la suspension jusque fin septembre de toutes les décisions sur l'octroi du statut de protection subsidiaire à tous les demandeurs d'asile afghans en raison de l'évolution rapide de la situation dans leur pays d'origine.

Conflit en Afghanistan : les décisions sur l'octroi du statut de protection subsidiaire suspendues en Belgique pour les Afghans
© Photo News

"Le CGRA suspend de manière partielle et temporaire la notification des décisions de demandeurs originaires d'Afghanistan", a indiqué cette instance sur son site internet.

"Ces dernières semaines, nous avons suivi de très près la situation en Afghanistan. Cette situation était déjà très problématique depuis plusieurs années. L'offensive renforcée des talibans a brusquement modifié la situation sur le terrain. En raison du cours précipité des événements et de la difficulté d'évaluer la situation d'ici à quelques semaines, il a été décidé de suspendre temporairement l'évaluation du besoin de protection subsidiaire", ajouté le CGRA.

Cette décision s'appliquera dans un premier temps jusqu'à la fin septembre.

Le CGRA souligne toutefois qu'il ne s'agit pas d'une suspension complète du traitement des dossiers de demandeurs afghans. Car le traitement des dossiers (organisation des auditions) continue comme auparavant.

Et une décision pourra encore être prise ou notifiée en cas de reconnaissance du statut de réfugié, de décision d'irrecevabilité pour un demandeur ayant un statut de protection dans un autre État membre de l'UE.

Sont donc suspendues de manière générale l'évaluation du besoin de protection subsidiaire et les décisions concernant les demandes ultérieures.

Le secrétaire d'État à l'Asile et à la Migration, Sammy Mahdi (CD&V), a assuré lundi à la VRT que les demandeurs d'asile afghans qui ont épuisé leurs recours en Belgique ne sont en ce moment pas renvoyés de force vers leur pays d'origine.

Sur le même sujet