Au cœur des prés salés de l’estuaire de l’Escaut, terres noyées aux charmes multiples

Série: Villages de Flandre. Ils ont une histoire. Ils s’inscrivent dans un paysage unique. Ou ils sont tout simplement harmonieux. Ce sont des villages et d’autres lieux de Flandre, bien souvent méconnus en Wallonie et à Bruxelles. Mais, comme le dit un célèbre guide, “ils méritent le détour”. La Libre vous en présente quelques-uns. Épisode trois :le Pays inondé de Saeftinghe. Le Pays inondé de Saeftinghe, là où l’eau douce rencontre l’eau salée, à cheval entre la Belgique et les Pays-Bas.

La terre noyée de Saeftinghe se trouve sous le niveau moyen de la mer.
© Shutterstock
En aval d’Anvers, sur la rive gauche de l’estuaire de l’Escaut, s’étend le Pays inondé de Saeftinghe qui évoque le nom de Willem van Saeftinghe, un frère convers de l’abbaye cistercienne Ter Doest sur les rives du fleuve au XIVe siècle. Des polders prospères y étaient cultivés par les moines et les riverains. Aujourd’hui, ces prés salés forment une magnifique réserve naturelle le long de l’Escaut occidental,...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité