Vaccination obligatoire pour les soignants, horeca, boîtes de nuit: Alexander De Croo a présenté les nouvelles mesures décidées par le Codeco

Mariages, horeca, boîtes de nuit... Plusieurs secteurs étaient suspendus aux lèvres du Comité de concertation qui s'est réuni ce vendredi à 14h00 au Palais d'Egmont. De nombreux assouplissements pourront avoir lieu, notamment dans l'Horeca, et même pour le monde de la nuit. Mais pas partout : Bruxelles, plombée par des chiffres de vaccination en retrait, devra patienter. Le point complet.

Ce n'est pas encore la liberté totale, mais on s'en rapproche de plus en plus. Malgré des chiffres qui ne sont pas forcément très bons, contrebalancés par une couverture vaccinale de plus en plus étendue, Alexander De Croo a annoncé de nouveaux assouplissements à l'issue du Comité de concertation de ce vendredi. Ceux-ci concernent surtout la Wallonie et la Flandre, la situation de Bruxelles étant spécifique, ses chiffres de vaccination étant à la traîne. Dans la capitale, les assouplissements n'auront ainsi pas lieu : la situation est gelée jusqu'à la fin septembre.

De manière globale, le Premier ministre a surtout ouvert la porte à la vaccination obligatoire du personnel soignant, désormais officiellement sur la table. Voici les mesures les plus importantes annoncées:

Vaccination obligatoire pour le personnel soignant

C'est sans doute l'annonce phare de ce Codeco. On s'oriente en effet vers la vaccination obligatoire pour le personnel soignant, comme en France. Vu le taux de vaccination trop faible dans le secteur, nos autorités ont choisi d'étudier les modalités pour la mettre en pratique. Il n'y a toutefois pas encore de décision formelle, une consultation plus approfondie sera nécessaire sur la manière de l'appliquer, notamment sur les éventuelles sanctions.

Mais le Premier ministre s'est montré très clair. "En tant que membre du personnel soignant, vous êtes aussi responsable des autres. Ce n'est donc plus un choix individuel. C'est pour cela que nous avons demandé d'étudier la question de la vaccination obligatoire. Nous voulons une vaccination complète pour le personnel soignant et nous sommes en train d'étudier les modalités", a précisé De Croo.

Horeca

Bonne nouvelle: dès le 1er septembre, toutes les mesures en vigueur seront levées. Le nombre de personnes par table ne sera plus limité, il ne faudra plus respecter la distance d'au moins 1,50 mètre entre chaque table. Il sera aussi possible de consommer au bar. Les heures limitées de fermeture et d'ouverture ne seront plus en vigueur. Seul le port du masque restera d'application en cas de déplacement, pour aller aux toilettes ou pour sortir/entrer dans l'établissement par exemple. Cette levée de mesures, on le répète, concerne la Wallonie et la Flandre, et pas encore Bruxelles, où la situation reste inchangée.

Discothèques

Les bars dansants et les discothèques pourront rouvrir à partir du 1er octobre. "A ce moment-là, un pourcentage plus important de jeunes sera vacciné", a rappelé le Premier ministre. Les modalités exactes sont toutefois encore à définir. Une attention particulière sera demandée concernant la qualité de l'air, la ventilation et le nombre de personnes en fonction de la superficie des lieux. Les entités fédérées pourront toujours décider d'appliquer ces modalités plus strictement. A priori, le Covid Safety Ticket ne devrait pas être rendu obligatoire pour accéder aux dancings.

Pour les fêtes privées comme les mariages, à distinguer des discothèques, il sera permis de danser dès le 1er septembre.

Port du masque

A partir du 1er septembre, le port du masque n'est plus obligatoire dans les espaces accessibles au public des entreprises, des collectivités publiques ou des associations, ainsi que dans le secteur culturel, festif, sportif, récréatif et événementiel pour les événements et fêtes privées rassemblant moins de 200 personnes à l'intérieur et 400 personnes à l'extérieur, sauf décision contraire de l'autorité locale.

Il est toutefois toujours obligatoire dans les lieux publics comme les transports en commun, les magasins,...

Bulle sociale

Il n'y a désormaisplus de limite pour accueillir des invités à domicile.

Covid Safe Ticket et événements

Le Covid Safe Ticket sera bien élargi. Dès le 1er septembre, les restrictions pour les événements de moins de 200 personnes en intérieur et 400 en extérieur seront levées. Cela veut dire que le port du masque et la distanciation ne devront pas être respectés.

Au-dessus de cette jauge, le Covid Safe Ticket pourra être appliqué par les organisateurs qui le souhaitent, afin de pouvoir organiser des événements sans distanciation sociale ni masque. Sans Covid Safe Ticket, ce sera alors avec masque et distanciation.

Dès le 1er octobre, la jauge passera à 500 personnes en intérieur et 750 en extérieur.

Télétravail

Le Comité de concertation invite les entreprises à ancrer structurellement le télétravail. Il reste recommandé à Bruxelles.

Cultes

A partir du 1er septembre, il n'y aura plus de restrictions pour les mariages civils, les enterrements ou les communions/baptêmes.

Revivez notre direct:


Sur le même sujet