"Pause" des assouplissements à Bruxelles : "Une manière de mettre la population face à ses responsabilités", pour Marius Gilbert

Ce vendredi, le Codeco a décidé de nouveaux assouplissements, mais ceux-ci ne s'appliqueront pas à Bruxelles.

"Pause" des assouplissements à Bruxelles : "Une manière de mettre la population face à ses responsabilités", pour Marius Gilbert
©GUILLAUME JC

Ce vendredi, un nouveau Codeco a fixé de nouveaux assouplissements concernant l'Horeca, les petits événements, la bulle sociale, ...La région Bruxelles-Capitale ne pourra pas profiter de ces nouvelles libertés retrouvées. En effet l'avancée de la vaccination ne permet pas encore d'y appliquer ces mesures. Le ministre-président Rudi Vervoort a ainsi tweeté qu'à Bruxelles "on appuyait sur le bouton pause".

Ce samedi, l'épidémiologiste Marius Gilbert soulignait auprès de nos confrères de la RTBF que le problème à Bruxelles est bien la vaccination alors que la hausse des contaminations et des hospitalisations n'est quant à elle pas propre à la région. "Selon les catégories d'âge, il y a entre 10 et 15% de personnes vaccinées en moins à Bruxelles. Et du coup le potentiel de dégâts en termes d'infections sévères et d'hospitalisations à Bruxelles est forcément plus important".

Il voit ainsi la différence faite entre la région de Bruxelles-Capitale et les autres d'un bon oeil. "Dans un contexte comme celui-là, ça paraîtrait injustifié de lâcher encore plus, parce que ça pourrait relancer un peu les choses." Cette décision serait ainsi selon lui "une manière de mettre la population face à ses responsabilités."

Sur le même sujet