Les professions libérales veulent être associées à la réflexion sur la vaccination obligatoire

L'Union Nationale des Professions Libérales et Intellectuelles de Belgique (UNPLIB) souhaite être associée à la concertation en matière d'obligation vaccinale pour les professionnels de la santé, fait-elle savoir mardi dans un communiqué.

Les professions libérales veulent être associées à la réflexion sur la vaccination obligatoire
© Ennio Cameriere
Belga

Vendredi dernier, le comité de concertation a demandé au ministre de la Santé d'explorer sous quelles modalités la vaccination pourra être imposée au personnel soignant. Le GEMS, ce groupe d'experts qui conseille les autorités dans la gestion de la pandémie de coronavirus avait recommandé de l'imposer aussi aux enseignants, aux coiffeurs et aux serveurs. Cette recommandation n'a pas été suivie.

L'UNPLIB demande mardi à être associés "rapidement" aux discussions en cours. "En effet, elle est au premier chef concernée par ces matières et a fortiori par les modalités d'une vaccination obligatoire, en particulier pour le secteur ambulatoire. Il serait dommage de se priver de ses compétences", fait-elle valoir.

L'Union rassemble plusieurs syndicats et union professionnelles actives dans le secteur de la santé, dont l'Absym Bruxelles (Association Belge des Syndicats Médicaux - Bruxelles), l'AIIB (Association des infirmièr(e)s indépendant(e)s de Belgique) ou encore l'APB (Association Pharmaceutique Belge).

Sur le même sujet