Les hôpitaux bruxellois pourront transférer des patients Covid vers d'autres régions dès lundi: "Plusieurs unités de soins intensifs sont saturées"

Les hôpitaux de la Région de Bruxelles-capitale pourront à nouveau dès lundi transférer des patients Covid vers des hôpitaux d'autres régions, à la suite d'une décision du SPF Santé publique, indique samedi le Dr. Philippe Peetrons, médecin-chef des hôpitaux Iris-Sud.

Les hôpitaux bruxellois pourront transférer des patients Covid vers d'autres régions dès lundi: "Plusieurs unités de soins intensifs sont saturées"
© JC Guillaume
Belga

"Nous avions fait cette demande car plusieurs unités de soins intensifs à Bruxelles sont saturées." Cette demande des hôpitaux bruxellois avait été relayée vendredi et samedi par RTL et la RTBF.

"A l'hôpital Brugmann, dans les hôpitaux Iris-Sud et à Saint-Luc, environ la moitié des patients en unités de soins intensifs sont des patients Covid", ajoute Philippe Peetrons. "La moitié de la capacité d'accueil est également atteinte aux soins intensifs à Erasme et au CHU Saint-Pierre car ces hôpitaux manquent actuellement de personnel, pour diverses raisons. Au Chirec, les soins intensifs sont pratiquement remplis par des patients Covid."

"A partir de lundi, les transferts seront à nouveau possibles, nous a confirmé samedi le SPF Santé publique", déclare le docteur Peetrons. "La situation est meilleure dans les autres provinces. Selon les dernières données disponibles, il y a environ 80 hôpitaux où il n'y a pratiquement pas de patients dans les unités de soins intensifs."

Ces derniers jours, l'UZ Brussel a également demandé à pouvoir transférer des patients, indique la porte-parole Karolien De Prez. "Mais nous continuons à admettre des patients. Les transferts sont effectués pour répartir la charge sur plusieurs hôpitaux. A l'UZ Brussel, il y a actuellement 15 patients Covid confirmés aux soins intensifs, dont trois sont sous respirateur et un est aidé par une machine coeur-poumon."

Sur le même sujet