Le cardinal Jozef De Kesel reprend ses activités après sa maladie

Le cardinal Jozef De Kesel, chez qui un cancer des intestins avait été diagnostiqué au début de la pandémie, va petit à petit reprendre ses activités, annonce lundi un communiqué de la Conférence des évêques.

Le cardinal Jozef De Kesel reprend ses activités après sa maladie
©JC Guillaume
Belga

Le primat de Belgique est actuellement en rémission. "Il n'y a plus de traces de cancer", voilà la bonne nouvelle qu'a récemment reçue Jozef De Kesel de la part des médecins qui l'ont soigné.

Un cancer de l'intestin avait été détecté chez l'homme d'Église belge au premier trimestre de 2020. Le cardinal s'était alors soumis à des cures de chimiothérapie, de rayons et a également dû se faire opérer. Considéré comme patient à haut risque en plein contexte pandémique, des précautions supplémentaires ont par ailleurs été prises.

Toutefois, "dans la mesure où sa santé le lui a permis, le cardinal De Kesel a gardé autant que possible certaines activités", fait valoir la Conférence des évêques. Il a ainsi achevé son livre "Foi et Religion dans une société moderne".

Le cardinal poursuit entretemps sa convalescence. "Son souhait est de reprendre de plus en plus ses activités. Dans un premier temps, ses déplacements seront encore limités en raison d'effets secondaires de la chimio qui se font toujours sentir", poursuit le communiqué.

Le cardinal De Kesel a une fois encore remercié tous ceux qui lui ont été proches pendant sa maladie. "Ils ont tous été d'un grand soutien pour lui et l'ont conforté dans la confiance d'une issue favorable", conclut la Conférence des évêques.