Au moins 150 personnes restées en Afghanistan doivent encore être évacuées par la Belgique

Des discussions sont en cours avec les partenaires internationaux pour tenter de faire évacuer ces personnes.

Au moins 150 personnes restées en Afghanistan doivent encore être évacuées par la Belgique
©BELGA
Belga

Les noms de 150 personnes ayant un lien avec la Belgique figurent actuellement sur la liste des autorités belges pour être évacuées d'Afghanistan, rapportait mercredi De Morgen. L'information a été confirmée à bonne source, et ce chiffre pourrait encore augmenter.

En six jours d'opération "Red Kite", la défense belge a déjà transféré plus de 1.400 personnes de Kaboul à Islamabad (Pakistan). Cette évacuation a été interrompue en raison de la menace d'attentats à l'aéroport de Kaboul, où affluaient chaque jour des personnes fuyant le pays repris par les talibans.

Les Affaires étrangères ont ensuite lancé un appel aux personnes qui restaient pour qu'elles se fassent connaître. Elles avaient reçu mardi le signalement de 150 personnes, selon De Morgen, un chiffre qui peut encore augmenter. Des discussions sont en cours avec les partenaires internationaux pour tenter de faire évacuer ces personnes.

Sur le même sujet