"Ils doivent assumer leurs responsabilités": Jan Jambon n'envisage plus de nouvelles mesures si seuls les non-vaccinés tombent malades

Après les assouplissements entrés en vigueur ce mercredi en Flandre et en Wallonie, le ministre-président flamand Jan Jambon n'envisage plus de retour en arrière si les prochaines vagues de contamination ne rendent plus malades que les non-vaccinés.

"Ils doivent assumer leurs responsabilités": Jan Jambon n'envisage plus de nouvelles mesures si seuls les non-vaccinés tombent malades
© BELGA
Belga

Une nouvelle vague de contamination ne devrait pas automatiquement entraîner la réinstauration de mesures corona, a indiqué M. Jambon dans une interview à Belga, en marge d'une visite dans une école hôtelière de Bruges.

"Il y aura probablement une quatrième vague, peut-être même une cinquième et une sixième, mais ce sera surtout pour les non-vaccinés. Et ces derniers doivent assumer leurs responsabilités. Bien sûr, nous veillerons à ce que les non-vaccinés soient bien reçus dans notre réseau de soins de santé, qui est aussi là pour ça", a commenté le chef du gouvernement flamand.

"Nous sommes prêts pour les assouplissements" qui ont été annoncés le 20 août dernier par les différents gouvernements du pays. "Sinon, nous ne les aurions pas décidés. La Flandre donne le ton dans le monde en ce qui concerne le taux de vaccination et la disponibilité à se faire vacciner, même chez les jeunes. Quand une population fait preuve d'un engagement aussi massif, elle doit recevoir quelque chose en retour. Aujourd'hui, nous faisons un grand pas pour regagner la liberté."

Sur le même sujet