Enfin une bonne nouvelle venue du ciel: le soleil s’installe pour au moins deux semaines

Les bonnes nouvelles se précisent pour le mois de septembre, avec du soleil et le retour de la chaleur.

Enfin une bonne nouvelle venue du ciel: le soleil s’installe pour au moins deux semaines
©Shutterstock

Nous vous en parlions la semaine dernière, le mois de septembre va permettre de faire le plein de soleil. Pour rappel, l'été 2021 se positionne comme le plus pluvieux depuis le début des relevés, comme l'indique le rapport officiel de l'IRM. "En additionnant les quantités de pluie récoltées lors de ces trois mois très humides, un nouveau record absolu apparaît (sur base des mesures effectuées depuis 1833). Pas moins de 410,7 mm de précipitations sont tombés à Uccle (normale : 234,2 mm). Il s'agit d'une quantité de précipitations nettement supérieure à celle de l'été 1992 (précédent record), pendant lequel le cumul total avait atteint 364,8 mm. La troisième position est détenue par l'été 1850, avec 360,2 mm. Cette quantité est tombée sur 50 jours (normale : 42,6 jours), plaçant cet été au sixième rang pour ce paramètre, avec 2007 (record : 61 jours en 2011)."

Mais place aux bonnes nouvelles : le soleil est arrivé timidement ces derniers jours au prix de quelques journées fraîches, et la chaleur va suivre le mouvement. "Les tendances l'indiquaient depuis deux à trois semaines, mais cela arrive un petit peu plus tard que prévu, note Pascal Mormal, météorologue à l'IRM. Cette fois, on est parti pour une période très agréable avec des températures presque estivales, proches des 25 degrés, et beaucoup de soleil, un temps que nous n'avions plus connu depuis longtemps."

La question est tout de même sur toutes les lèvres : combien de temps cela va-t-il durer ? "A priori, cette séquence va durer deux bonnes semaines puisqu'on a des tendances similaires jusqu'au 18 septembre, analyse-t-il. Cela ne veut pas dire qu'un orage ou l'autre n'est pas possible, mais les cumuls annoncés ne sont pas importants. La tendance globale reste bonne pour le mois de septembre, grâce à un anticyclone qui vient de l'Europe centrale et qui détermine la météo chez nous."

Autre point positif, nous allons connaître des températures au-dessus des moyennes de saison dans les prochains jours. "En effet. Mais avoir 25 degrés, ce n'est pas exceptionnel pour la saison, tempère le météorologue. À titre de comparaison, nous avions enregistré 34,3 degrés à Uccle le 15 septembre 2020. Nous n'y arriverons pas, mais ce n'est déjà pas mal."

Sur le même sujet