Coronavirus en Belgique: encore plus de 2.000 nouveaux cas par jour

Les chiffres de l'épidémie de coronavirus en Belgique de ce vendredi 3 septembre.

Coronavirus en Belgique: encore plus de 2.000 nouveaux cas par jour
©BELGA

Entre le 24 et le 30 août, 2.049 nouvelles contaminations au Sars-CoV-2 ont été dépistées en moyenne par jour, en hausse de 5 % par rapport à la semaine précédente, selon les chiffres de l'Institut de santé publique Sciensano mis à jour vendredi matin. Depuis le début de la pandémie en Belgique, 1.189.710 cas d'infection au coronavirus ont été diagnostiqués. Sur la même période, 5,1 personnes sont décédées par jour en moyenne des suites du virus (-12 %), portant le bilan à 25.392 morts depuis le début de la pandémie en Belgique. Ce chiffre cache toutefois une différence sensible entre 2020 et 2021. Depuis le 1er janvier 2021, 5.951 personnes ont perdu la vie en raison du covid, à comparer aux 19.441 morts enregistrés entre mars et décembre 2020.

Près de 41.000 tests en moyenne ont par ailleurs été effectués quotidiennement, pour un taux de positivité de 5,4 %. Le taux de positivité des voyageurs testés à leur arrivée en Belgique atteint pour sa part 4,4%.

Entre le 27 août et le 2 septembre, il y a eu en moyenne 64,9 admissions à l'hôpital par jour pour cause de coronavirus, soit une hausse de 14% par rapport à la période de référence précédente. Au total, 657 personnes sont encore hospitalisées en raison du Covid-19, dont 194 patients traités en soins intensifs (+7%).

Le taux de reproduction du virus est quant à lui de 1,09. Lorsqu'il est supérieur à 1, cet indicateur signifie que l'épidémie tend à s'accélérer. L'incidence, qui renseigne le nombre de nouveaux cas pour 100.000 habitants, atteint 243,2 sur 14 jours (+7 %).

Quant à la vaccination, elle continue de progresser. D'après les données enregistrées dans Vaccinnet+ en date du 01 septembre, la couverture vaccinale au moins une dose pour la population belge est de 73,2% et la couverture vaccinale complète est de 70,7 %. Au 1 septembre 2021, 66,4 % des jeunes de 12 à 17 ans ont reçu une première dose de vaccin. Le risque d'infection au cours de la semaine du 23 août au 29 août a été réduit de 83,2 % chez les personnes totalement immunisées par rapport aux personnes non vaccinées, précise enfin Sciensano selon qui le variant Delta représente désormais 99,4% des échantillons séquencés.

Sur le même sujet