Pas de manifestation pour ces soignants réquisitionnés par la police : "Les infirmiers sont essentiels !"

En amont de la manifestation du 6 septembre à Bruxelles, la police commence à réquisitionner le personnel soignant

Pas de manifestation pour ces soignants réquisitionnés par la police : "Les infirmiers sont essentiels !"
©JC GUILLAUME

Des infirmier(e)s en colère se sont donné rendez-vous le 6 septembre 2021 à 11h carrefour de l'Europe à Bruxelles. Ils répondent à l'appel à la grève lancé par le syndicat autonome belge des praticiens de l’art infirmier (Union4U).

Sur leur site internet, le jeune syndicat explique que "les revendications de ce rassemblement visent la dégradation des conditions de travail et la préservation de droits professionnels des infirmier.ère.s, en particulier la reconnaissance de leurs qualifications dans le cadre du nouveau barème salarial, l'IF-IC."

Sauf que ces derniers jours, plusieurs potentiels manifestants ont reçu la visite de la police. Ils sont réquisitionnés et devront aller travailler à la place de manifester. Plusieurs d'entre eux ont partagé la nouvelle publiquement sur les réseaux sociaux. "Le ministre Vandenbroucke ne le montre pas, mais la police bien. Les infirmiers USI/URg sont essentiels", note une des travailleuses réquisitionnées.

Sur le même sujet