Plusieurs problèmes techniques ont touché des centres d'appel d'urgence

Plusieurs centres d'appel d'urgence de la Cellule interministérielle de crise (CIC) ont rencontré des dysfonctionnements techniques lundi, a appris Belga auprès de différentes sources chez les pompiers.

Plusieurs problèmes techniques ont touché des centres d'appel d'urgence
©Bauweraerts

Le problème, confirmé entre-temps par Steven Vermeulen, responsable de la communication à la direction générale de la Sécurité civile (SPF Intérieur), n'a entraîné aucune conséquence malheureuse mais "va exiger un examen pour déterminer ce qui n'a pas fonctionné et procéder aux ajustements nécessaires", a indiqué ce dernier. Les soucis techniques concernaient le système de SMS mis en place pour les personnes sourdes et malentendantes ainsi que le système d'appels d'urgence automatiques e-Call. "Les opérateurs des centres d'appel d'urgence ont également constaté des retards dans le système", a précisé Steven Vermeulen. "Apparemment, il y a eu un problème avec le réseau Astrid. Le réseau de secours a été mis en service et les problèmes techniques ont été résolus assez rapidement, vers midi."

D'après les informations des pompiers et du SPF, les dysfonctionnements ont touché, dès 10h00, les zones de Bruxelles et du Brabant flamand, ainsi que celles de Flandre orientale et du Luxembourg et peut-être d'autres encore.

"Il arrive qu'un problème surgisse", a poursuivi M. Vermeulen. "Ce n'est pas anormal, mais ça ne devrait pas arriver. Nous voulons vraiment réduire ce genre d'incidents à zéro. Un certain nombre de réunions ont donc été programmées dans les prochains jours afin que les ajustements nécessaires soient effectués."