En Wallonie, le centre régional de crise porte bien mal son nom

L’audition de son directeur fait apparaître qu’il est surtout une courroie de transmission.

En Wallonie, le centre régional de crise porte bien mal son nom
©Tonneau Michel

Vendredi, c’était au tour du centre régional (wallon) de crise (CRC) d’être mis sur le gril par la commission d’enquête inondations du Parlement wallon.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...